Manger bio et local : une évidence

Depuis longtemps à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), manger bio est une priorité. Pour des raisons liées à la protection de l’environnement, cela va sans dire, mais pas seulement. Pour la bonne santé des convives,  celle des agriculteurs, la gouvernance alimentaire, les circuits courts, le développement économique local harmonieux et l’entretien du paysage vivant… Si on y regarde de près, le contenu de nos assiettes est un  formidable révélateur de civilisation. À Mouans-Sartoux (10 450 habitants), tous les enfants des écoles et des crèches ainsi que le personnel communal mangent 100 % bio depuis le 1er janvier 2012. Pas moins de 80 %  des légumes consommés sont produits sur le sol municipal, en régie. Ce site va vous décrire comment la commune est parvenue à ce résultat, qui plus est sans donner de coups de griffes à son budget, les leçons qu’elle en tire et le message qu’elle souhaite faire passer. Enfin, c’est gracieusement qu’elle souhaite vous donner les clés pour faire la même chose chez vous !

1 commentaire pour

  • Bonjour,
    Nous avons l’intention d’inciter les élus de une ou plusieurs communes des Pyrénées Orientales de passer au bio pour leur cantine. Votre action est un modèle que nous leur montrons.Par contre je ne trouve pas sur votre site le coût moyen global d’un repas, le coût moyen des produits et la fourchette des tarifs pour les parents. Par ailleurs il est difficile pour les cantines scolaires en France de savoir quel est le prix d’un repas en tenant compte de toutes les dépenses et subventions. Le savoir pourrait permettre de faire une comparaison pertinente avec le bio. Merci de votre réponse. Cordialement

Envoyer un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>