La régie agricole fournit plus de 80% des besoins en légumes

Haute-Combe, quatre hectatres d'un domaine agricole préemptés par la mairie pour produire  (2013) plus de 70% des besoins en légumes frais et bio.

Haute-Combe, quatre hectares d’un domaine agricole préemptés par la mairie pour produire plus de 70% des besoins en légumes frais et bio (2013).

Comment fournir en fruits et légumes les cuisines qui préparent chaque jour quelque 1200 repas? Question sensible pour de nombreuses collectivités dont les territoires sont inégalement organisés en terme de production locale.

Sébastien Jourde, l'agriculteur employé par la commune à la régie.

Sébastien Jourde, l’agriculteur employé par la commune à la régie.

Sur un bassin de vie fortement urbanisé situé entre les communes de Cannes et Grasse où les prix du foncier et de l’immobilier s’affolent, Mouans-Sartoux a choisi de créer une régie agricole. La commune a acquis le domaine de Haute-Combe, une ancienne exploitation de quatre hectares située près du cœur de ville, qu’elle a convertie en 2010 à l’agriculture biologique. Dès 2011, 50% des légumes cuisinés dans chaque école provenaient de cette ferme exploitée par Sébastien Jourde, un agriculteur employé municipal. En 2013 ce sont 70% des besoins en légumes qui ont été couverts. Haute-Combe devient un lieu connu de la population là où des lotisseurs prévoyaient de bétonner. Pour favoriser cette dynamique de reconquête du foncier agricole, la ville a rendu inconstructibles des zones du plan local d’urbanisme en triplant les surfaces agricoles. Elle a également adopté des mesures de soutien à l’installation d’agriculteurs en bio.

Share

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.